Thrive automator : automatiser en restant sur son propre site ?

L'un des intérêts d'utiliser un site internet pour développer son activité, c'est de pouvoir automatiser un certain nombre de tâches.

Par exemple, un prospect arrive sur le site. Une offre gratuite (pdf, liste de conseil, vidéo, cours en ligne...) lui est proposée en échange de son adresse email. Il rentre ensuite dans une séquence email qui permet de l'éduquer au problème, à notre solution, avant de pouvoir lui proposer d'aller plus loin. Toute une partie de la prospection commerciale se fait toute seule, en automatique.

Toute tâche répétitive devrait pouvoir être automatisée.

Malheureusement, lorsqu'on avait un site internet avec WordPress, pour automatiser des tâches impliquant des actions avec des extensions différentes, il fallait souvent passer par un prestataire extérieur (Zappier, Pabbly connect...), avec ce que cela implique de coût et de complexité. Mais ça, c'était avant que Thrive suite ne sorte Thrive Automator.

Certains des liens de cette revue sont des liens affiliés. Si tu achètes un produit en passant par un ces liens, je touche une commission. Le prix est le même pour toi. Je ne propose en affiliation que des solutions que j'estime bonnes et que j'ai moi-même testées.

Automatiser

Avant de rentrer dans le détail de l'automatisation, précisons un point important : avant d'automatiser, il faut faire en manuel ! Oui, cela peut paraitre surprenant de me voir conseiller de ne pas automatiser tout de suite. Mais il est important de bien connaître le processus avant de l'automatiser, et ça, ça passe souvent par une exécution à la main.

Par exemple, je veux qu'un prospect ayant réservé un rendez-vous sur mon site (avec l'extension WPAmelia) reçoive automatiquement une séquence d'emails. Ma solution serait que je rajoute le prospect dans mon autorépondeur (Fluent CRM, que tu peux acheter avec 20% de réduction), avec une étiquette, dès qu'une réservation est confirmée. Avant d'automatiser tout le processus, je vais créer moi-même le prospect dans mon autorépondeur (ou actualiser s'il existe déjà) et rajouter l'étiquette pour lancer l'automatisation. Quand je vois que tout fonctionne, je vais automatiser un cran plus loin en faisant en sorte que le rajout dans Fluent CRM soit automatique.

De même, je ne vais pas automatiser des tâches, simplement parce qu'elle pourrait l'être. Je vais d'abord me poser la question du temps passé à créer l'automatisation et de la charge réelle à gérer le processus (en partie) à la main.

Pourquoi automatiser ?

Ceci étant posé, il devient malgré tout important d'automatiser toutes les tâches répétitives et fréquentes.

Dans le cadre de la prise de rendez-vous, si j'ai 2 rendez-vous par mois, je peux gérer le lien entre l'extension de réservation et l'auto-répondeur à la main. Si c'est 2 par jour, cela devient suffisamment contraignant pour que l'automatisation ait un sens.

Je peux aussi décider d'envoyer un email pour demander un retour sur une formation quand un élève arrive à un certain niveau de la formation. C'est là une tâche dont le déclenchement ne peut pas être prévu. Je ne vais pas surveiller tous les jours si quelqu'un est arrivé à un certain stade : je crée une automatisation.

En fait, les exemples sont illimités. D'une manière générale, si le processus est répétitif, possède un déclencheur spécifique, et une série d'évènements liés, alors il est intéressant de l'automatiser.

Pourquoi Thrive Automator ?

Dans bien des cas, pour automatiser un processus sur internet, il faut passer par un intermédiaire, tel que Zappier ou Pabbly connect. C'est parfois la seule solution. Toutefois, cela a un coût (qui peut même parfois être particulièrement élevé), il peut y avoir des délais, et passer par un service/serveur extérieur pose toujours des risques d'inaccessibilité et donc d'échec de l'automatisation.

Une solution d'automatisation intégrée au site permet de pallier certaines de ces limites.

Justement, Thrive Automator vit à l'intérieur de entre installation WordPress. Il peut voir ce qui se passe sur l'ensemble du site. Cela te donne la possibilité de déclencher des automatisations lorsque les utilisateurs se connectent, remplissent un formulaire, terminent un quiz ou terminent des leçons spécifiques dans ton cours en ligne… ce que les autres système d'automatisation en SAAS ne peuvent pas forcément.

Mais en plus, avec les webhooks entrant et sortant, Thrive Automator peut se connecter avec des systèmes externes au site, tant pour lancer des actions (webhook sortant), mais même en temps que déclencheur (webhook entrant) !

Les possibilités sont énormes.

A qui ça s'adresse ?

Si tu as (ou veux) un site internet qui contribue au C.A. de ton entreprise, Thrive Automator te permettra de connecter gratuitement, simplement et rapidement tous tes outils préférés à ton site.

Tu auras accès, même en temps que petit entrepreneur, à une technologie d'automatisation pour laquelle les grandes entreprises paient une petite fortune chaque mois !

Concrètement, tu vas permettre à des outils (intégré à ton site ou extérieurs) de communiquer ensemble, sans ton intervention. La création des automatisations ne demandera que quelques clics. Tu n'auras pas besoin de coder quoi que ce soit, et encore moins de faire appel à un développeur.

Pour que tu puisses un peu plus comprendre ce que peut t'apporte Thrive Automator, voyons comment ça fonctionne et quelques exemples d'utilisation.

Comment ça marche

Les déclencheurs

Une automatisation, c'est d'abord un déclencheur qui permet de démarrer l'automatisation, et un ensemble d'actions ensuite.

Dans Thrive Automator, les déclencheurs (triggers) sont répartis par catégorie. Tu peux voir ici que 3 catégories sont générales (dont le fameux Incoming webhook, qui permet de relier à n'importe quel outil extérieur gérant les webhooks), une catégorie qui est justement appelée "General" (à ce jour, c'est lié ç une date et heure précise) et une liée à WordPress.

Les autres catégories sont liées à des extensions de Thrive suite.

Les catégories de déclencheur

"General" : date et heure

Des évènements WP comme déclencheurs

Si tu n'as pas la suite Thrive, tu seras limité à ces trois catégories de déclencheurs. Toutefois, avec le webhook entrant, tu peux déjà connecter avec tous les outils extérieurs qui peuvent envoyer des webhooks. Cela permet déjà de remplacer Zappier (ou Pabbly connect, qui a ma préférence), et cela gratuitement !

Dans la liste, il y a aussi une catégorie WooCommerce (pas visible ici car je ne l'ai pas installé sur mes sites, je préfère ThriveCart, comme je l'explique dans cet article comparant les deux).

Toutefois, si tu as la suite Thrive, Thrive Automator va vraiment révéler tout ce que tu peux faire sur ton site, avec des déclencheurs liés aux autres extensions de la suite.

La liste des déclencheurs Apprentice est longue !

Ovation, Quizz builder et Ultimatum ont aussi leur déclencheur

Évènements

Le déclencheur est le point de départ de l'automatisation. Ensuite, il n'y a de limites que l'imagination !

Tu noteras le premier élément, qui est en fait un filtre pour préciser le déclencheur.

Advanded data mapping est particulièrement utile lorsqu'on reçoit un webhook ou qu'on veut transférer d'autres infos (utilisateur, nom, etc) pour les évènements suivants.

Send webhook permet de connecter des outils extérieurs. Tu vois ici que tu peux facilement remplacer Zappier pour beaucoup d'automatisations, puisque tu peux connecter ton site automatiquement à des applications externes en entrée (webhook entrant) et en cours d'automatisation (webhook sortant).

Email permet de rajouter un contact ou une étiquette à l'auto-répondeur (intégré au site, comme je fais avec Fluent CRM, ou externe).

Les autres évènements sont liés à ce qui se passe sur ton site : 

Les catégories d'évènements

Evènements WP et Apprentice

On peut aussi forcer une campagne Ultimatum

Comme je l'ai signalé au début de cette revue, il ne faut pas forcément chercher à tout automatiser tout de suite. On réfléchit d'abord, on teste, on réalise manuellement, puis on automatise les tâches répétitives et fréquentes.  La fréquence est importante, parce qu'il ne faut pas non plus que la création de l'automatisation soit plus chronophage que de faire la tâche à la main une fois de temps en temps.

Toutefois, la simplicité de créer une automatisation avec Thrive automator rend souvent pertinent la décision d'automatiser !

Exemples d'utilisation basiques

L'automatisation peut être très simple, par exemple bien gérer le suivi des clients.

  • Un client achète une formation en ligne, il est aussitôt inscrit dans une liste client de l'auto-répondeur, avec les bonnes étiquettes et reçoit la bonne séquence d'emails.
  • Identifier les inscrits les plus actifs. Un abonné au site soumet un commentaire sur un article, et l'information est notée dans l'auto-répondeur (avec un décompte).
  • Un prospect prend un rendez-vous et son compte est créé sur le site puis il reçoit des instructions précises.
  • Un élève termine une leçon ou un module, on lui rajoute l'étiquette appropriée dans l'auto-répondeur (très pratique pour suivre les progrès).

Ce sont là des automatisations assez classiques et qui font déjà gagner du temps. Mais on peut aller plus loin et améliorer le marketing, l'efficacité commerciale du site ! Ce sont typiquement les automatisations qu'on pourrait faire avec Zappier et qui sont maintenant faisables gratuitement avec Thrive Automator.

Exemples d'utilisation avancées

Sur la page de présentation de Thrive automator, tu as déjà quelques exemples d'application, en anglais.

Par exemple, un utilisateur connecté essaie d'accéder à un cours qu'il n'a pas encore acheté, et qui est donc en accès protégé : c'est le déclencheur. Une étiquette est rajoutée à son profil dans l'auto-répondeur, et dans le même temps, une campagne Thrive Ultimatum est lancée, avec une offre promotionnelle sur ce cours.

Dans un autre exemple, on pourrait imaginer un lancement orchestré : tu as une série de 4 vidéos, une par jour. Avec Thrive Automator, tu pourrais identifier quel prospect a commenté une vidéo et conditionner l'envoi d'un cadeau supplémentaire à l'écriture d'un commentaire.

On pourrait lister les exemples : tu as l'idée. Un déclencheur et une multitude d'évènements possibles.

Qu'est-ce que ça remplace ?

Le premier élément évident qui est en grande partie remplacé par Thrive Automator, c'est évidemment l'application externe d'automatisation, comme Zappier.

Mais la simplicité de Thrive automator et l'acceptance de Webhook entrants comme déclencheur permet aussi de remplacer le codage et l'appel à un développeur d'API. Et ça, c'est un grand pas pour tous les indépendants, consultants et solopreneurs qui ne peuvent pas se permettre de faire à un développeur à chaque fois.

Combien ça coûte ?

On va aller vite : c'est gratuit !

Si tu as déjà Thrive suite, c'est inclus dedans. Tu as juste à l'installer en allant dans le product manager sur ton site.

Si tu n'as pas la suite Thrive, et même si tu n'as pas l'intention de la prendre pour le moment, tu peux télécharger et installer gratuitement l'extension Thrive automator (va sur cette page pour ça).


Sur le même thème :

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}
>