Vendre sur internet : WooCommerce ou ThriveCart ?

Votre site est fin prêt. Vos produits aussi (au moins au format PMV). Vous avez testé le marché et il répond bien. Votre premier entonnoir de vente est en place.

Il n'y a plus qu'à vendre !

Mais pour cela, il faut une solution d'e-commerce. Laquelle choisir ?

Etant donnée la configuration que je recommande (un site WordPress avec Thrive suite, avec notamment Thrive apprentice pour la partie formations en ligne), je limiterai les choix à ce qui est nativement compatible avec cette formule. Pas de complication, de codage ou de solutions nécessitant du développement.

Cela nous laisse SendOwls (que je n'ai jamais utilisé), ThriveCart (qui est ma solution préférée) et WooCommerce (qui a l'avantage d'être gratuit dans sa version basique). Je comparerai donc ici les deux solutions que je connais bien pour les avoir longtemps utilisées : ThriveCart et WooCommerce.

Les liens que je donne sont dans cette revue sont pour partie des liens affiliés : chaque achat en passant par ces liens me rapporte une commission. Je ne donne de liens affiliés que pour les produits que j'ai testés et recommande.

Pourquoi utiliser une solution de e-commerce ?

Sur internet, le client a la possibilité d'acheter n'importe quand. Dans le cas de cours en ligne, on ne peut pas se permettre de ne pas donner un accès immédiat et il est hors de question d'avoir un système de paiement qui demande un traitement manuel. Imaginons un client qui commande le vendredi et doit attendre au mieux le lundi matin pour recevoir son accès !

Une solution de e-commerce permet d'accepter différents moyens de paiements (en général une carte bancaire), sécuriser la transaction (tant pour l'acheteur que le vendeur) et fluidifier tout le processus de vente. Pour le traitement en lui-même, il faudra faire appel à des prestataires spécialisés (tels que Stripe ou Paypal), mais ceux-ci sont compliqués à intégrer directement sur le site. Une solution de e-commerce permet de créer le processus de vente sur le site, tout en gérant automatiquement la connexion avec les prestataires.

Ne commentant que les solutions que j'ai eu l'occasion de tester, je me limiterai à WooCommerce et ThriveCart.

Qu'est-ce que WooCommerce ?

WooCommerce est une extension gratuite de WordPress qui permet de créer une boutique en ligne. Il propulse plus de 5 millions de sites internet. Parmi le million de sites les plus fréquentés avec des solutions de e-commerce, sa part de marché est de 29%.

WooCommerce étant une extension, elle est directement intégrée au site. La version de base permet de créer des produits, un panier et crée des profils clients. Tout est donc intégré au site : les données clients (sauf les données bancaires ou de carte, qui ne sont traitées que par les prestataires), les produits, les factures, etc. En cas d'intégration avec d'autres outils du site, tout est sous la main. Le client peut aussi continuer à naviguer pendant que son panier se remplit. Nous verrons que cela peut être autant un avantage qu'un inconvénient.

Sa plus grande force est sa gratuité. Malgré quelques limitations que nous verrons dans cette revue, c'est en général une bonne solution pour installer rapidement et sans frais une solution de vente efficace sur son site.

Qu'est-ce que ThriveCart ?

A coté de Woo-commerce, ThriveCart fait figure de nain. Créé en 2016, et vraiment lancé publiquement en 2018, c'est même un acteur assez tardif sur le marché du e-commerce. Mais il s'est rapidement imposé comme une excellente option auprès de beaucoup de web-preneurs, au point que beaucoup d'extensions WordPress ont été mises à jour pour pouvoir l'intégrer (notamment Thrive suite et Fluent CRM). Notons que malgré la similitude dans le nom, Thrive suite et ThriveCart sont deux produits indépendants, par deux sociétés qui n'ont aucun lien entre elles !

Techniquement, c'est un panier de commande, mais avec des fonctionnalités particulièrement intéressantes pour tout webpreneur qui veut générer du chiffre d'affaires avec son site internet.

Typiquement, ce genre de solutions serait facturée au mois avec un abonnement (ce que font ses concurrents directs) mais ThriveCart est toujours sous son modèle de lancement, avec une offre à vie. L'inconvénient, c'est que la sortie de trésorerie initiale est conséquente. Mais une fois faite, il n'y a plus de frais !

L'aspect financier pourra donc jouer sur le choix, au départ.

Les fonctionnalités

Pour vraiment comparer les deux formules, il faut pouvoir comparer avec une équivalence de fonctions. ThriveCart m'a vite convaincu, malgré la sortie de trésorerie, car il incluait toutes les fonctions auxquelles je pouvais penser.

Evidemment, sur la page de vente, chaque fonctionnalité, même mineure, est citée...

...mais la liste est quand même impressionnante !

Nous commencerons par voir les fonctionnalités également offertes par WooCommerce sans extension.

L'intégration avec le prestataire de paiement

ThriveCart doit être lié à au moins un des trois prestataires de paiement suivants : Stripe, Paypal ou Authorize.net. Personnellement, ça me va, puisque j'ai un compte Stripe.

WooCommerce pourra être lié à pratiquement n'importe quel prestataire en installant une des extensions gratuites. J'ai ainsi utilisé WooCommerce avec Braintree et Paypal, puis Stripe. Si on ne peut pas utiliser Stripe ou au moins Paypal ou Authorize.net, alors ThriveCart ne sera pas une option.

Du point de vue du client sur le site, celui-ci verra simplement la possibilité de payer par carte bancaire et, éventuellement, Paypal. Notons qu'en intégration avec Stripe, ThriveCart affiche aussi le paiement avec Google pay ou Apple pay pour ceux qui le peuvent.

Les fonctions basiques : le produit et les options de paiements

Dans un cas comme dans l'autre, il faudra créer des produits.

Le produit dans ThriveCart

La création d'un produit dans Thrivecart est très rapide et extrêmement simple. Voyons la séquence de création du produit de vente d'une zone membre créée avec Thrive apprentice (qui a été préalablement créée comme un produit Thrive apprentice).

Dans l'onglet Product de l'écran d'accueil de ThriveCart, je vais cliquer sur le bouton Create Product et me laisser guider, étape par étape. J'ai eu l'occasion, quelques jours avant d'écrire cette revue, de recréer un produit. Ca m'a pris quelques minutes, et je n'ai eu à modifier que quelques détails dans mes pages de vente (copier-coller du code html). Extrêmement pratique pour le solopreneur pressé.

Dans l'onglet Product, il me suffit de cliquer sur Create Product pour commencer la séquence.

Premier choix guidé. Partons sur du Digital.

Un premier onglet avec les infos générales du produit

L'étape suivante concerne le prix. Ou plutôt les prix, car l'un des avantages de ThriveCart est qu'on peut choisir toutes sortes d'option :

  • Un paiement au comptant. La formule classique.
  • Un abonnement (avec durée limitée ou illimitée, renouvelée selon la période que nous décidons).
  • Un paiement en plusieurs fois.
  • Ou même laisser le choix au client de décider son prix !

Evidemment, chaque option permet de nombreux paramétrages, comme des périodes d'essai ou un produit légèrement différent selon l'option de paiement choisie. On pourrait ainsi proposer une formation bonus pour un paiement comptant, dont ne bénéficieraient pas ceux qui paient en plusieurs fois.

Voyons par exemple la création d'un accès à une zone membre (préalablement créée dans Thrive apprentice).

Je vais proposer des formules à abonnement mensuel à 99€ et annuel à 990€ (deux mois gratuit). Dans les deux cas, je veux permettre une période d'essai de 7 jours, que le client puisse décider si ça lui convient ou pas, mais pour filtrer un peu, je demande un paiement symbolique (9,90€) pour cette période d'essai. Le premier avantage de cette période d'essai payante est que le client devant faire la démarche de payer, il s'est déjà engagé et les probabilités qu'il passe à l'abonnement ensuite sont augmentées. Cela filtre aussi les touristes et chasseurs de gratuit. Enfin, puisque les coordonnées bancaires auront déjà été remplies, le client n'aura plus à les indiquer à la fin de la période d'essai. Tout sera plus fluide pour tout le monde.

Je rajoute une option d'accès à vie avec un paiement plus élevé initial.

Je complexifie encore un peu le panier en rajoutant une option : en cochant une case, le client pourra commander un accompagnement à 1000€.

Nous sommes donc dans une situation assez complexe, avec trois possibilités de paiements et une période d'essai payante pour les formules à abonnements. Malgré tout, cela va être réglé en quelques clics !

Pour le prix, plusieurs options s'offrent à nous.

4 façons de payer.

Choix d'un abonnement mensuel à 99€ TTC / mois, après une période d'essai de 7 jours

Puis une option annuelle à 990€, toujours après une période d'essai de 7 jours à 9,90€

Et une option d'accès à vie (donc paiement au comptant)

Pour chaque option, nous pouvons décider de ce qui apparaitra sur le panier (j'écris ici les prix en TTC - il faut faire un petit calcul...)

Je vois le récapitulatif de mes trois options de paiement

En continuant le processus, nous pouvons en profiter pour rajouter l'option d'accompagnement avec une offre "bump"

C'est fait en deux clics.

Ici, je lie avec mes prestataires de paiement.

Nous arrivons à la livraison du produit : je vais lier à un produit Thrive apprentice (donc option Add to my membership site)

Je choisis dans les listes déroulantes (notons que je pourrais faire un choix différent pour chaque option de paiement)

Je pourrais pousser les détails assez loin, mais toujours très rapidement, sans codage, sans prise de tête. Par exemple, créer un produit légèrement différent dans Thrive apprentice, pour tenir compte des éventuels bonus selon la formule de paiement choisie. Vous voyez l'idée. Avec ThriveCart, lié à mes produits créés avec Thrive apprentice, ça va très vite.

Le produit dans WooCommerce

Pour faire la même chose avec WooCommerce, les premières étapes seront les mêmes : créer un produit WooCommerce, et le lier avec un produit Thrive apprentice. Dans un cas comme dans l'autre, nous aurons créé notre produit Thrive apprentice au préalable.

La création du produit est toutefois un peu plus confuse. Les possibilités de WooCommerce en tant que boutique en ligne sont énormes, mais cela contribue aussi à complexifier les choses pour le webpreneur.

Un menu spécifique pour créer les produits

Titre et description

Dans l'onglet Apprentice, on peut choisir le ou les cours à lier au produit

Ne pas oublier de préciser que le produit est virtuel...

Beaucoup de paramétrages. Lesquels sont nécessaires pour nous ?

Oui, moi aussi, je suis un peu perdu

Là où la création de produit dans ThriveCart est très linéaire et ne demande que quelques minutes, cela devient vite décourageant dans WooCommerce. Il y a une période d'apprentissage pour démêler ce qui est indispensable de ce qui ne l'est pas.

Là où ça se complique encore, c'est pour les options de paiements. WooCommerce permet nativement le paiement comptant, mais pas les abonnements ou les paiements en plusieurs fois. Il faudra rajouter des extensions, et il n'est pas facile de s'y retrouver dans la jungle des extensions. Limitons-nous donc aux extensions WooCommerce : WooCommerce Subscription pour les abonnements ($199 / an), WooCommerce Deposits pour les paiements en plusieurs fois ($179 / an), Order Bump for WooCommerce pour le bump (la case à cocher avec le service d'accompagnement dans mon exemple, $79 / an).

Rien que pour ce que nous avons vu dans notre exemple, WooCommerce nécessite trois extensions, montant la facture à $457 / an. Cela nous ramène presque au tarif de la version de base de ThriveCart, un paiement unique de $495. Et pour les extensions, c'est tous les ans qu'il faut payer !

La création et la conception du panier

Nous arrivons maintenant à ce que va voir le prospect : le panier de commande.

Le panier de commande (cart) avec ThriveCart

Avec ThriveCart, il y a plusieurs options : soit je crée un simple panier hébergé par ThriveCart (avec éventuellement un nom de domaine que je choisis, mais évitons de devenir trop technique ici en parlant de sous-domaines et DNS), ou bien même toute une page de vente, hébergée encore par ThriveCart. Pour tous ceux qui veulent éviter de gérer un site internet, ça peut être une option, en ayant les formations directement avec Learn, le LMS désormais intégré à ThriveCart. C'est une solution minimaliste qui peut satisfaire ceux qui n'ont vraiment pas envie de créer un site classique.

Mais comme j'ai un site, sur lequel j'ai tout intégré (contenu gratuit, articles, pages de présentation, entonnoirs de vente, etc), je crée mes produits avec Thrive apprentice, et je veux que le panier soit directement sur mon site. Il sera réduit au minimum et intégré dans ma page de vente, soit en tant que tel (embedded) ou en cliquant sur un bouton (popup).

4 types de paniers de commande. Deux hébergés directement par ThriveCart. Deux intégrable où on veut sur le net.

En ce qui concerne les champs, ils sont en anglais par défaut, mais il existe de nombreuses langues déjà prêtes (voir la liste de choix en bas à droite). On peut même personnaliser encore plus en gérant ses propres traductions dans les paramètres centraux de ThriveCart.

On peut ensuite passer à la conception visuelle du panier. C'est visuel, on voit tout de suite ce qu'on fait. Il y a beaucoup de possibilités, notamment le choix d'avoir tout en une étape ou deux étapes, l'ordre des éléments, les couleurs, éventuelles images, les champs à afficher, obligatoires ou facultatifs, masqués... Peu de limites ici.

Enfin, le comportement après validation est aussi sélectionnable : afficher une page de remerciement dans ThriveCart, ou la facture, ou renvoyer vers une URL. C'est ce choix que je fais en général. Je renvoie un client vers une page de remerciement spécifique à chaque produit, afin qu'il sache que tout s'est bien passé et quelles sont les prochaines étapes.

Un éditeur visuel classique et efficace

Choix du comportement après validation de la commande

De toutes les étapes, c'est généralement l'édition visuelle du panier de commande qui prendra le plus de temps. Mais même avec ce petit temps supplémentaire, la création de tout le produit dans ThriveCart ne prend pas plus de quelques minutes.

Avant de terminer, en suivant encore les étapes, il est possible de rajouter les codes de traçage (mais pas nécessaire pour valider et mettre en ligne le panier) et enfin, décider de tout ce qui va se passer dans l'auto-répondeur (ajout à des listes, des tags, etc).

Enfin, la toute dernière étape : noter l'adresse du panier s'il est hébergé sur le site de ThriveCart, où recopier le code html pour l'intégrer sur son propre site.

Toutes les optons de traçage (y compris personnalisées en html)

Règles de comportements pour l'autorépondeur

Et  la fin, on récupère le code pour intégrer sur le site.

Panier et commande dans WooCommerce

WooCommerce est une extension de e-commerce. La gestion est donc différente de celle de ThriveCart.

ThriveCart est un entonnoir de paniers de commandes : le client commence par commander UN produit, se voit éventuellement offrir un supplément (case à cocher), puis se voit proposer une série de produits en plus (upsells et downsells).

WooCommerce permet de continuer à faire ses achats, puis de décider d'aller valider le panier contenant un ou plusieurs produits.

Le flux est donc différent.

ThriveCart permet de réduire les frictions en récupérant tout de suite les coordonnées du contact et ses informations de paiement. Avec WooCommerce, on passe d'abord par la validation du panier, puis par les informations du client. C'est particulièrement adapté pour une boutique en ligne où le client peut acheter de nombreux produits en une session. Ca ne l'est pas forcément pour vendre une formation ou une session de coaching.

De même, par défaut, WooCommerce n'envoie pas vers des pages de remerciements personnalisées par produit. Il faudra rajouter une extension pour cela. Pour éviter que le client ne continue sa navigation sur le site sans valider son panier (dans le cas d'une page de vente par exemple), on pourra ajouter un peu de code sur le bouton qui renvoie vers le panier en rajoutant automatiquement le produit voulu dedans. Un peu de complexité, mais rien d'insurmontable. C'est ce que j'ai longtemps fait, quand j'utilisais encore WooCommerce.

D'abord, Ajouter au panier...

...valider le panier...

...remplir les infos...

...puis voir la page générique de remerciement.

En ce qui concerne l'apparence du panier, ça a longtemps été une des grosses faiblesse de WooCommerce. Désormais, avec Thrive themes builder, il est possible de la personnaliser assez facilement. C'est une personnalisation générale, pour tout le site, et pas produit par produit comme ThriveCart. Pas forcément une catastrophe, mais on voit encore la simplicité et la puissance de ThriveCart ici.

Heureusement, Thrive Theme builder nous permet de modifier l'esthétique de WooCommerce

Thrive Theme Builder permet de modifier (un peu) l'esthétique de la page de paiement

On perçoit ici la différence fondamentale entre les deux options.

ThriveCart est un "Cart funnel", c'est-à-dire un "entonnoir de paniers" qui démarre à la fin de l'entonnoir de vente. Au-delà de la validation de commande avec le traitement de la transaction, il permet d'assurer la conversion en limitant les frictions, en rendant le processus fluide pour le client, et il permet d'augmenter le panier moyen avec un système de sur-commandes (bump ou case à cocher, upsells, downsells...). Chaque produit est en fait tout un entonnoir et hautement personnalisé, de la prise de commande à la page de remerciement.

WooCommerce est une solution de e-commerce initialement destinée à des boutiques en ligne, avec un vaste catalogue et la possibilité d'ajouter tout ce qu'on veut dans le panier avant de valider la commande. Les paramétrages sont globaux et plus pensés pour une boutique en ligne. L'utilisation pour les offres classiques des webpreneurs (produits d'information, formations, coachings, abonnements à une zone membre...) est possible, mais ce n'est pas son objectif initial.

Il existe des extensions pour ça (on peut penser à WooFunnels), mais outre que ça rajoute une petite somme au budget annuel ($179 à $249 / an pour 1 site), cela rajoute surtout de la complexité au site et contribue à encombrer un peu plus la base de données.

Pour résumer, pour vendre des produits un par un, avec des combinaisons décidées dans un entonnoir de paniers (typique d'un web-preneur), ThriveCart sera plus simple et plus efficace (et au final, moins cher, puisqu'il n'y a pas de paiements récurrents). Pour vendre plusieurs produits en même temps, au choix du client qui remplit un panier tout en continuant ses achats, il faut WooCommerce.

L'entonnoir de paniers ?

Du fait de sa simplicité de création de produit, du panier simple et intégrable au site, de son intégration aux différents outils, de la facilité de la conception visuelle et des nombreuses possibilités de paiements, ThriveCart est déjà très intéressant par rapport à WooCommerce.

Une fonction supplémentaire sera très utile au webpreneur désireux d'augmenter la valeur moyenne de son panier : l'entonnoir de paniers. ThriveCart est avant tout pensé comme un "cart funnel."

Le premier élément est qu'il est possible de rajouter est une case à cocher sur le panier. Dans l'exemple que je donnais plus haut, je vendais avant tout un accès à un espace membre, par abonnement ou accès à vie. J'offrais la possibilité de prendre, très simplement, un accompagnement : le candidat coche la case et ça se rajoute automatiquement à son panier.

Une case à cocher, avec le principe du micro-engagement. Je n'indique pas le prix ici.

Une fois la case cochée, le montant se rajoute au panier.

Rien que cette fonction simple est un moyen d'augmenter la valeur moyenne du panier tout en proposant au client exactement le produit qui lui sera utile. Ici, il est d'ailleurs plus facile de convaincre quelqu'un de prendre un accompagnement une fois qu'il a décidé de prendre la formation en ligne que de tout proposer d'un coup.

Une autre approche, complémentaire, est de proposer des upsells et downsells.

Une fois le premier achat réalisé, peut-être que le client sera intéressé par une offre complémentaire ? ThriveCart permet de proposer jusqu'à 5 upsells consécutifs, qui se rajoutent ou remplacent l'offre initiale. Si le client refuse l'upsell, il est possible de lui proposer une autre option (downsell) ou bien de le laisser continuer dans l'entonnoir.

ThriveCart permet de proposer jusqu'à 5 upsells, ce qui est plus que nécessaire (au bout du troisième, ça commence à faire beaucoup pour le client...).

Les upsells/downsells sont créés à part. Il est ensuite très simple de créer la séquence pour un produit choisi.

Pour faire la même chose avec WooCommerce, il faudra une extension payante comme WooFunnels. 

Les coupons

Comment être un bon webpreneur sans avoir des coupons de réduction ? Cela permet notamment de créer des entonnoirs de vente evergreen, où le prospect peut bénéficier du produit à un tarif réduit pendant un certain temps.

Coupons dans ThriveCart

Avec ThriveCart, c'est on ne peut plus simple. Le coupon peut être de type réduction fixe, réduction en pourcentage ou frais de port offert (ce qui est moins utile pour un web-preneur ne vendant pas de produit physique). Dans le cas d'une réduction en pourcentage, on peut en plus choisir sur quels éléments de l'entonnoir ça s'applique.

Au niveau de l'usage, il est possible de sélectionner des dates d'utilisation possibles (ce qui peut automatiser la validité d'une réduction pendant un lancement orchestré, principe d'urgence), lier l'utilisation d'un coupon à un affilié, ou encore limiter le nombre de fois où il peut être utilisé (principe de rareté).

Comme pour un produit, on peut lier les mises à jour dans l'autorépondeur en fonction du comportement (ici, l'application du coupon).

Enfin, le coupon peut être applicables à tous les produits ou à une sélection. La sélection est fine, au point que le coupon peut être applicable à une formule (paiement comptant) mais pas à d'autres (paiements en plusieurs fois), et peut s'appliquer en récurrent ou non pour les abonnements.

C'est très simple à paramétrer et les possibilités sont déjà immenses.

Création d'un coupon de réduction

Pur une réduction en pourcentage : juste le produit ou tout l'entonnoir

Les limites (temporelles, liaison à un affilié, nombre d'usage)

Le coupon peut être lié à un produit précis, ou même certaines options de paiement du produit

Coupons dans WooCommerce

Les coupons sont gérés dans l'onglet Marketing de WooCommerce et permettent aussi pratiquement toutes les combinaisons possibles. Il fallait autrefois des extensions, mais cela est maintenant géré correctement dans la version native de WooCommerce.

Une approche similaire pour les codes promos

Le coupon est aussi liable à un produit spécifique

L'histoire des taxes...

Vendre sur internet permet de vendre facilement hors de ses frontières. Même en nous limitant à des ventes intra-Union européenne, les règles peuvent être compliquées.

Si vous avez un modèle compliqué, avec des biens et des services et des clients partout dans le monde... allez voir tout de suite un conseiller fiscal pour déterminer les règles et ne cherchez pas la solution sur internet !

Si vous avez un modèle plus simple, tel que la vente de service ou de produit numérique intra-UE, le principal problème sera la gestion de la TVA.

Avec ThriveCart Pro, la gestion des taxes est assurée par l'outil lui-même. Il suffit de cocher une case et le système calculera les taxes applicables selon la nature du produit, le lieu où se trouve le vendeur et le lieu où se trouve le client. La seule vraie complication est le seuil de 10 000€ de C.A. en-dessous duquel les règles ne s'appliquent pas, mais on peut forcer la règle de la TVA locale en choisissant un type de produit (c'est bien expliqué dans la documentation de ThriveCart).

La seule obligation pour pouvoir utiliser ce service est d'avoir choisi l'upsell Pro de ThriveCart au moment de l'achat.

WooCommerce étant une solution e-commerce complète, le traitement des taxes est aussi très complexe. Pour différencier entre produit numérique et produit physique, il faudra souvent faire appel à une extension. Par exemple, pour simplement permettre à un client de rentrer son numéro de TVA intra-européen et ainsi profiter de l'auto-liquidation, il faut installer une extension à 29$ / an. Il faudra au minimum installer JetPack et WooCommerce Tax (encore deux extensions) pour ne pas avoir à tout gérer manuellement. On voit bien le business modèle de WoocCommerce : la base est gratuite, mais chaque fonction supplémentaire coûte un peu à chaque fois.

Les factures

ThriveCart crée les factures en pdf, et permet d'y mettre les éléments clés. Honnêtement, c'est un peu léger au niveau de la personnalisation, et dès qu'on rajoute des mentions obligatoires, ça devient assez peu esthétique.

WooCommerce n'a pas de facture pdf par défaut. Il existe toutefois des extensions pour ça, dont la version gratuite est en général suffisante.

Affiliation

La version de ThriveCart offre un système simple d'affiliation.

Lors de la création du produit, il est possible de décider s'il sera disponible en affiliation, si l'affilié sera automatiquement accepté ou validé manuellement, les commissions (et si elles s'appliquent à toutes les formules de paiement, au bump et aux upsells), les conditions (premier ou dernier cookie), la période de validation, les conditions de paiements...

L'inscription de l'affilié à un compte ThriveCart affilié (gratuit) est simple et rapide. Il clique sur un lien, crée son compte, et c'est tout.

Un affilié peut aussi décider de rajouter des bonus à son audience qui sera passé par son lien.

Globalement, le système fonctionne bien et est facile d'utilisation.

Dans WooCommerce, il faudra passer par une extension ($129 / an pour Affiliate for WooCommerce, par exemple).

Les tarifs

ThriveCart : offre à vie

Le modèle actuel de ThriveCart est une offre à vie. Sans doute faudra-t-il un jour qu'ils changent de modèle et passent à un abonnement, mais pour le moment (et depuis déjà quelques années), c'est le modèle du paiement unique qui vaut.

Le paiement est de $495 pour la version normale. Je conseille de prendre l'upsell qui donnera en plus accès à la gestion automatique des taxes, le centre d'affiliation, et les relances automatiques (pour les abonnements). Il en coutera $195, soit un total de $690, payable une fois pour un accès à vie.

Depuis la sortie de Learn, le LMS intégré, celui-ci est fourni gratuitement, avec une version Learn+ en upsell à $195. Si vous utilisez Thrive apprentice comme je le conseille, ce n'est pas nécessaire. Si vous préférez héberger les formations sur ThriveCart, alors je suggère de prendre également Learn+.

Evidemment, étant décentralisé, ThriveCart peut être intégré à autant de sites que nécessaire.

WooCommerce : gratuit, mais...

La version de base de WooCommerce est gratuite. L'entreprise fait sa marge en vendant des extensions. Le problème, c'est que chaque nouvelle fonctionnalité coute un peu. Ainsi, le tarif annuel pour une configuration similaire à ThriveCart Pro sera au minimum, pour un site unique, de $199 (subscription) + $179 (deposit) + $249 (WooFunnel) + $29 (TVA européenne) + $129 (affiliates)... = $785+ /an. ThriveCart est déjà moins cher, dès la premère année.

La complexité du site

Nous avons vu jusque-là une comparaison entre deux formules en voyant leurs fonctionnalités, le coût et la simplicité d'usage.

Il reste un point clé : WooCommerce est une extension et oblige à rajouter beaucoup d'autres extensions. Cela alourdit la base de données, le site, et souvent le chargement des pages. A contrario, ThriveCart est décentralisé. Le panier ne se chargera que lorsque ce sera nécessaire. Rien que pour ça, cela vaut la peine de se passer de WooCommerce.

Mais surtout, pour pouvoir montrer le processus avec WooCommerce, j'ai du le réinstaller sur un site de démonstration. J'avais oublié à quel point les paramétrages pouvaient être longs et complexes. Je me suis perdu dans les différents onglets et paramétrages possibles. Là où ThriveCart est très vite paramétré (adresse, email, liaison avec les prestataires de paiements), cela demande beaucoup de temps et d'effort avec WooCommerce.

Conclusion

Ayant testé extensivement les deux formules, et bien qu'ayant été plutôt content de WooCommerce, je ne regrette absolument pas d'être passé à ThriveCart. La création de produit est plus simple. Les paniers sont plus faciles à intégrer où je veux comme je veux, avec un flux du prospect/client bien contrôlé et sans friction. Les nombreuses possibilités de paiements, les coupons, les affiliations ouvrent l'horizon à de nombreuses possibilités. Il s'intègre parfaitement avec mes outils (Thrive suite et FluentCRM). La seule vraie limitation est la sortie de trésorerie conséquente à l'achat.

Woo-Commerce permet de vendre rapidement et gratuitement. Il faudra, à mon avis, se contenter de la version de base, sans foritures, en attendant de passer à ThriveCart. Cela peut être malgré tout une bonne solution provisoire, en attendant d'avoir les fonds pour passer à ThriveCart.


Sur le même thème :

A propos de l'auteur

Jean-Francois Lopez

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}
>